Initiation au jeûne!

PicMonkey Coll  »Je jeûne pour un meilleur clarté mental et physique » Platon  (428 to 348 BC). Ère classique Grècque. L’art ou la science du jeûne est intemporel.

Durant l’histoire de l’humanité, cela aura pu être un bon ajout en temps de manque de faire un jeûne, ou plusieurs jeûnes bien réparti sur une année pour gérer les bienfaits pour corps et esprits.

Aujourd’hui, pourquoi choisir de jeûner? L’abondance nous encercle. Nos défis ne sont plus entre les marges de la  »survie » comme l’a déjà été dans les ères précédente. Et non pour la plupart entre nous. Nous survivons passablement très bien. Pendant des périodes d’abondances, j’imagine, si l’on trouve une attitude pour entretenir un défi personnel envers le manque pour satisfaire les connaissances cachées envers les bienfaits pour se permettre de vivre une période sans alimentation. Le royaume bénéfique est évident même durant une période ou nous pouvions présumé offrait une meilleur alimentation que celle que nous vivions présentement. Le  »royaume » souvent attire la personne avec une relation à longueur de vie avec le processus.

Jeûner est aussi vieux que la vie et aujourd’hui nous attachons sa nécessité plus que jamais pour plusieurs raisons. Notre environnement offre une multitude de contaminants qui traîne dans nos corps. Nous connaissions la mantra  »vous êtes ce que vous mangé ». Ceci devient souvent plus évident à la personne qui a accomplit un jeûne et réalise la personne caché sous tous ces…consommations variées et possiblement, certain, mal saine. Nous chatouillons des lieux en nous qui ont rester caché depuis notre tendre jeunesse. C’est vraiment incroyable et disponible a  »tous ». Cet activité extrêmement bénéfique et porte un moindre coût. Nous avions tous jeûner à une période sans le réalisé. Une grippe intestinale ou un virus quelconque que nous frôle et  »hélas » part au loin avec notre appétit sous le bras. Sinon à cause de notre apparence dans un miroir aussi, nous laissant à jeun pour une ou plusieurs jours, mais dû aux désordre du processus les bienfait sont cachées sous une voile de mauvaises halène et maux de ventre etc…Nous pouvons tout de même faire la constatation durant cette  »tempête » que notre corps nous aurait offert cette piste d’acharnement pour affamer l’envahisseur et voir son trépas pour  »remettre en ordre » et révisé. Une profonde sagesse au travail. Nous pouvions accéder aux bienfaits durant un état de santé voyageant les rails du courage basé sur la prévention. C’est un  détour de l’ordinaire et très raisonnable comme effort étaler sur une fin de semaine. C’est un étrange confort de se détacher de la routine et ce que notre corps et esprit aurons préconçu pour nous maintenant près de plusieurs années. Pendant que nous fessions un jeûne nous contrôlons les voix contrôleur. Les grognement d’appétit aussi. C’est un but très raisonnable et atteignable et les trésors sont réelles et sans cesse. Moi, je jeûne pour un meilleur équilibre. Michael Rehel

The parenting principle within the fast.

1798000_10152694866473297_7263176007548049724_n     I’m sure it isn’t news to most that what we become affects our loved ones as well as those we meet in varied ways, whether on the bus or in the workplace. There is bounty when we’ve done good and can definitely notice this with our family particularly and most certainly in our children. I live this every time I fast and afterwards. I’m sure many of you have other comparisons and that’s fantastic. Please feel free to share. The tuning process offered with a fast is such that, if well managed, can last such a long period, longer than many comparisons « I » can make otherwise. It is such a fueling event to feel our body, refreshed. This is where the parenting principle enters. It is such a fantastic parenting tool. If you wish to give a boost to your children at exam time or while attempting to make a « team », as with my young son and his soccer aspirations. The variance is palpable. You can see an extra hop in their step, an extra second of timing is awarded due to my indirect intervention because of a recent fast, the rest is up to them. We live in close proximity, whether physically or not, our hearts bind the blessings of our days in all their potentials. Just as much when we feel polluted as when we’ve cleansed. Our children have come with that extra bit to love us to « heaven ». It is deeply their greatest wish, even if owning this wish they still spend much of their time eating chips and playing the sony playstation, or not. Every time we permit them the potential of our joy, part of their job gets done and they can get on with their own job for themselves much better. Every time we do some fantastic transformation. One which brings a power towards them as well, where, they believe you have attained a greater joy, part of their being believes they own some responsibility to this and they become free, from us. It is a great gift to share our benefit. « How’s mum? How’s Dad?… »They’re great, awesome! » One open heart in a family definitely has a tremendous healing effect on the rest. We can’t force others to do what we believe is necessary for their betterment. That may come only later in life when their own mortality comes face to face and scares them into action, a trait many of us own. Until then, there is a lot of potency within our world. Fasting is the most potent one in my bank of memories and may become one for you. The side effects are that little extra for them.   I dream of a world where our collective culture has owned fasting as much as breath. The potent assembly of a « people » in tandem, owning this force bound on up as does a pyramidal structure within humanity, offering onto the highest and nearly obligating this « highest » to attain it’s greater form can be just around the corner…Many beings of this higher structure are present with us in this period of transition. It’s my belief that affording them our velocity is their greatest wish and through this we will see a new form of « government », not linked to the politicians but through the collective heart and one mastered fairly because of « our » healthy commitment and sent onto them as a vote during every second of every day, and onward. As a channel of obligation we become. We can settle for no less.